Rencontre avec Guilhem Marty, le directeur de la Station oenotechnique de Méditerranée (SOEM), du groupe Sofralab…

Professionnel du secteur vitivinicole depuis plus de 20 ans, vous avez rejoint, en qualité de directeur, la SOEM (Station oenotechnique de Méditerranée), du groupe Sofralab, en 2014. Quel bilan personnel tirez-vous aujourd’hui de cette expérience ?

Après différentes expériences enrichissantes dans le domaine de la production en tant que directeur technique (vignoble, vinification et élevage des vins, vrac, embouteillage, stockage et logistique), j’ai souhaité explorer de nouvelles facettes du métier d’œnologue. Mon nouveau métier m’a permis de réaliser de très belles rencontres avec les consultants techniques, les chercheurs, les fournisseurs de la filière et une partie de nos 600 clients œnologues ou vignerons de SOEM. J’ai beaucoup appris de ces rencontres à la fois humainement mais aussi sur le plan œnologique.

Pouvez-vous nous expliquer le rôle de la SOEM, ses domaines d’intervention et son organisation ?

Nous intervenons dans les domaines, en caves coopératives et dans les maisons de négoce…dans les régions du sud de la France (Occitanie, PACA, Corse) et dans le Maghreb. Le développement, la conception et la commercialisation des produits œnologiques Martin Vialatte et Œnofrance constituent le cœur de métier du groupe Sofralab et de la SOEM. Notre laboratoire d’analyses œnologiques et notre activité de conseil œnologique nous permettent d’appréhender les besoins des vinificateurs et du marché puis de proposer des solutions complètes comme des protocoles d’élaboration des vins depuis la vigne jusqu’à l’embouteillage. Nous réalisons également des audits de caves (œnologie, hygiène, O2 dissous…).

La distribution de matériels comme le Velcorin (DMDC), l’infuseur dynamique de bois pour l’œnologie ou d’appareils de micro-oxygénation complète les outils mis à la disposition des techniciens pour maîtriser la production de vins de qualité. Enfin, nous proposons chaque année plusieurs conférences techniques dédiées aux innovations et animées par l’équipe R&D de Sofralab. Toutes ces missions répondent à un seul objectif : améliorer la qualité des vins méditerranéens !

Distributeur exclusif en région de la société Œnochêne, quel est votre regard justement sur ces fameux bois pour l’oenologie ?

Pour ma part, j’utilise les bois pour l’œnologie depuis 1997 (premières campagnes d’essais réalisées en France). Aujourd’hui, je suis convaincu qu’il s’agit d’un outil essentiel pour l’œnologue :

  • En vinification pour protéger les moûts de l’oxydation, gommer le caractère végétal, amener du volume en bouche et jouer le rôle d’exhausteur de fruits.
  • En élevage, il contribue à la complexité du vin et peut lui conférer fraîcheur ou bien structure.

Guilhem Marty

Une cave expérimentale a été créée à Poussan au sein de la SOEM. Quelles expérimentations y pratiquez-vous ?

La cave expérimentale est vouée à la validation des produits œnologiques et des protocoles de vinification et d’élevage de demain. Cette cave est également mise à la disposition de nos clients pour valider de nouveaux protocoles de vinification ou réaliser des essais de collage ou bien d’élevage.

Les oenologues de la SOEM sont des oenologues de terrain, proches des producteurs pour les conseiller tout au long du processus d’élaboration du vin. Pouvez-vous nous en dire plus sur votre équipe ?

Notre équipe est constituée de 12 œnologues issus de la production. Chacun d’entre-nous possède un solide bagage technique qui nous permet de préconiser des solutions adaptées aux attentes de nos clients. Il s’agit d’une équipe équilibrée entre les sages qui entament une trentième année de conseil œnologique au sein de la SOEM et les dynamiques jeunes diplômés. Néanmoins, nous ne respectons pas la parité puisque ces dames constituent 75 % de l’effectif ! J’éprouve beaucoup de plaisir à travailler au quotidien avec cette équipe de passionnés.

Quelle est enfin votre actualité en ce milieu d’année 2017 ? Comment se présente notamment le millésime 2017 ?

Notre nouveau dépôt logistique de 3 700 m2 vient de voir le jour dans l’Hérault, au cœur du vignoble et au plus près de nos clients. Le millésime 2017 s’annonce précoce (à ce jour 7 jours d’avance environ versus 2016) avec une récolte qui devrait être malheureusement à la baisse après les épisodes de gel puis de grêle.

 

CONTACT

Station oenotechnique de Méditerranée (SOEM)

  • Zone artisanale Clachs, 547, chemin de Bouzigues, 34 560 Poussan. Téléphone : 04 67 18 30 90 ; courriel : amfernandez@sofralab.com
  • Web : http://www.stationmediterranee.com

Publié le 9 juillet 2017

© 2015 Vinseo - Made with ♥ by iTK