Lors de son discours prononcé à Rungis le 11 octobre 2017, le Président de la République a demandé aux interprofessions d’élaborer des plans de développement et de transformation des filières agricoles et agroalimentaires. Ces plans ont été transmis à Stéphane Travert, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation à la mi-décembre. Auparavant, ils avaient été approuvés par les conseils d’administration des interprofessions ainsi que, le cas échéant, de représentants d’acteurs économiques de la filière non représentés dans l’interprofession. Vous trouverez ci-dessous les liens pour consulter le plan de la filière VINS.

 

La filière vins (vins, eaux-de-vie de vin et produits à base de raisins et de vin) s’engage : elle exprime sa volonté exigeante de mettre en place un plan de viticulture durable pour répondre aux différents enjeux sociétaux, environnementaux et économiques.
La viticulture française, c’est une somme de viticultures régionales. C’est la raison pour laquelle il appartiendra à chaque filière régionale de décliner ce plan selon les caractéristiques et les enjeux qui lui sont propres.
La filière vins s’est fortement mobilisée pour élaborer son plan qui est issu d’une réflexion approfondie autour de quatre grands thèmes :

  • la responsabilité sociétale et environnementale,

  • la création et le partage de la valeur,

  • la résilience des entreprises et de la filière

  • et l’export.

Ce document présente la synthèse de ces travaux après avoir rappelé le contexte des forces et des faiblesses de la filière. Il établit un cadre et des orientations dont la mise en oeuvre concrète se fera au niveau régional (ou national pour l’Anivin) par des décisions prises entre les producteurs et négociants dans le cadre de leur inteprofession.

 

Jérôme Despey, Président du Conseil Spécialisé Vins de FranceAgriMer
Jean-Marie Barillère, Président du Cniv

Téléchargez le rapport complet Téléchargez la synthèse
© 2015 Vinseo - Made with ♥ by iTK