©Limongi2A la croisée de deux sagas, Guy Limongi, président de la SAS éponyme et fondateur de Vinseo, parrainera le premier dîner des adhérents, le 23 novembre 2015.

« Nous avons un fichier de 3 000 clients. Vous savez, nous sommes une vieille maison ! » Guy Limongi, président de la SAS Limongi, affectionne les arguments concrets : quand on a été client de l’entreprise familiale créée en 1936 à Carcassonne, on le reste.
Limongi Développement distribue des matériels et des engins destinés à la viticulture : travail du sol, protection des cultures, récoltes. Plus largement, Limongi Motoculture propose la vente et l’entretien de matériel agricole, de motoculture de plaisance et la vente de pièces détachées.
« Sur notre effectif total de 33 personnes, précise Guy Limongi, 18 collaborateurs travaillent en viticulture et 13 en secteur champs », toujours au service d’une clientèle essentiellement concentrée sur l’Aude et les départements limitrophes, des deux côtés de la future grande région.
Celui qui a fait ses armes dans l’atelier de mécanique de son père François ne se départit pas de sa bonne humeur pour évoquer aujourd’hui pas moins de 20 000 références de pièces détachées à gérer et un chiffre d’affaires de 10 M€.
Sur les produits les plus demandés par la filière viticole en région, « c’est le tracteur, agricole ou vigneron, qui reste en tête, détaille Guy Limongi, notamment les modèles de la marque américaine Case IH, gamme de grande qualité dont nous sommes concessionnaires. » Sans compter Carraro, Campa, Infaco ou encore Iseki. Rassurant, en termes d’innovation, puisque « nous relayons auprès de nos clients la R&D des constructeurs, qui ne sont jamais à cours de bonnes idées ! »

La mémoire des premières heures de Vinseo

Mais comment partager quelques mots avec Guy Limongi sans savourer aussi le souvenir des premières heures de Vinseo ? « C’était fin 2006, début 2007, se souvient-il, après avoir pris le temps de ressortir ses archives. Car j’ai été le premier trésorier de Vinseo : un trésorier, ça doit être précis !©Limongi1
« C’était une période difficile pour la viticulture, raconte l’entrepreneur audois, alors que les équipementiers du Languedoc-Roussillon représentaient déjà 4 000 emplois directs et indirects en région. Le président Frêche et la Drire (devenue Dirrecte depuis, ndlr) avaient la volonté claire de soutenir cette activité. Ils nous ont dit : “Allez-y !” Nous étions une toute petite équipe de quatre, cinq personnes au départ… Et ça a marché !, s’enthousiasme Guy Limongi. Les équipementiers ont commencé à mieux se connaître entre eux, à élargir leurs contacts dans toute la profession, à lancer des actions communes, à manifester clairement leur volonté d’avancer ensemble. C’est ainsi que l’aventure Vinseo se poursuit aujourd’hui. »
Souhaitons-lui la longévité de l’entreprise familiale implantée dans la Cité depuis plus de 60 ans. Et les augures dans ce sens sont plutôt favorables : Guy Limongi sera le parrain du premier dîner des adhérents Vinseo, le lundi 23 novembre, à la veille du Sitevi 2015.

Actualisé le 10 septembre 2015

0 Commentaires

Laisser une réponse

Contactez nous

L'équipe Vinseo se fera un plaisir de vous répondre !

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?