Une nouvelle levure à la hauteur des enjeux du marché

Certains vignerons cherchent aujourd’hui à réduire la concentration de sulfites afin de répondre à une demande du marché ainsi qu’à certaines réglementations, comme celle du vin biologique.
Les consommateurs sont aussi à la recherche de vins avec des arômes nets, sans défaut organoleptique. Dans cette optique, la société Lallemand, l’INRA, le groupe ICV et Montpellier Supagro ont développé une méthode innovante de sélection de levures très faiblement productrices de SO2, de composés soufrés négatifs et d’éthanal.

 

Toutes les informations en cliquant ici !

Contactez nous

L'équipe Vinseo se fera un plaisir de vous répondre !

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?