Lafage4Influencés par les Pyrénées, les terroirs méditerranéens du Domaine Lafage offrent des vins d’une grande diversité. Rencontre avec Jean-Marc Lafarge, un vigneron à la tête d’un des plus importants domaines du Roussillon.
« Le Roussillon est rude et les fruits de chaque pied de vigne sont gagnés de haute lutte contre la nature. Il est vrai que nous contraignons beaucoup nos vignobles, mais le résultat est là : des raisins magiques pour produire de grands vins. » Jean­-Marc Lafage est un vigneron heureux et pas peu fier, à juste titre, d’être aujourd’hui à la tête d’un des plus importants domaines du Roussillon. Il est déjà bien loin le temps où le Domaine Lafage débutait son activité avec les 36 hectares de terres familiales sur les communes de Canet, de Perpignan et de Maury. Et avec une cave d’une technologie précaire… C’était en 1997.
Depuis, l’entreprise catalane n’a cessé de se développer pour atteindre, en 2015, une taille importante dans le paysage viticole régional. « Sur le plan des chiffres, annonce Jean­-Marc Lafage, notre entreprise se caractérise par 230 hectares de vignes exploités en Roussillon, deux domaines spécifiques (le domaine Lafage, à Perpignan, et le château Saint-­Roch, à Maury) ; notre production est de 9 500 hectolitres (42 hl/an) ; nous avons 40 salariés permanents ; et nous vendons 2 250 000 bouteilles dont 70 % à l’export. » Des chiffres qui en disent long sur la success story de la famille Lafage. Il faut dire que cela fait six générations que cela dure.
Le domaine exploite donc en Roussillon 230 hectares de vignes avec la particularité de posséder une vraie mosaïque de terroirs à quelques encablures de la Méditerranée : les terroirs des galets roulés de Perpignan ; ceux d’alluvions de Perpignan et de Pia ; les terroirs de marnes noires d’Espira de l’Agly et enfin, à Tordères, à 400 m d’altitude, les terroirs des Aspres. « Cette diversité, explique l’entrepreneur, unique pour un domaine viticole en Roussillon, de terroirs et de cépages, permet de disposer d’une gamme unique de vins, tous différents au niveau organoleptique. Tous les cépages du Roussillon sont travaillés et le développement se fait surtout par rapport aux terroirs, aux vignes patrimoines et aux cépages autochtones. »

Une nouvelle cave de vinification

Au niveau technique, la famille Lafage a investi en 2013 dans la construction d’une part dans un nouveau site d’embouteillage et de stockage : lieu de stockage de 1 100 m2 supplémentaire ; automatisation de la chaîne d’embouteillage ; investissement dans du matériel de rangement (racks) afin d’optimiser la logistique. Et d’autre part dans une nouvelle cave (3 000 mètres carrés) de vinification. « Notre investissement découle de nos différentes expériences techniques dans le cadre de notre activité de conseil en œnologie, poursuit Jean­-Marc Lafage. Nous avons donc souhaité mettre en place un outil de vinification différent pouvant allier efficacité et innovation. La principale innovation nous conduira à un meilleur respect du raisin, de l’intégrité de la baie afin d’obtenir un profil aromatique plus frais, fruité et moins astringent ! L’extraction des composés sera plus douce et devrait nous emmener à des profils de vin plus fins, élégants… Nous considérons aussi la possibilité de nettoyer la vendange afin d’éliminer toutes les molécules néfastes à la qualité accumulées pendant la période végétative (pesticides, terres, métaux, etc.). »

Rencontre du Club cave le 15 février

Enfin, le dernier point consiste à la mise en place d’une machine permettant la concentration des moûts afin de pouvoir ramasser la matière première plus tôt, maintenir des profils aromatiques frais et concentrer par la suite ces matières en augmentant le titre alcoométrique volumique de 1 à 2 %. « Ceci nous permet de supprimer l’enrichissement des moûts », ajoute l’entrepreneur roussillonnais. Le domaine Lafage par le biais de sa société commerciale la SARL Lafage / Famille Lafage, continue son expansion (+ 42 % sur le dernier bilan). « Tous est mis en œuvre sur les plans technique et commercial pour continuer notre croissance et asseoir notre image de marque sur le territoire du Roussillon en France comme à l’étranger », conclut Jean-Marc Lafage. Et pour découvrir un peu plus le domaine du vigneron, le club cave de Vinseo organise une rencontre le 15 février avec visite du Domaine Lafage. « Ce sera une nouvelle fois l’occasion de se rencontrer, d’échanger ensemble afin de nouer des contacts et pourquoi pas de travailler ensemble », explique Patrice Pellerin (Oenobrands), l’un des animateurs du Club cave.

  • Domaine Lafage – Mas Miraflors, Route de Canet, 66 000 Perpignan. Tél. 04 68 80 35 82. www.domaine-lafage.com
  • Le programme et l’inscription du Club cave du 15 février sur le thème “L’innovation au chai” : Cliquez-ici

Publié le 12 janvier 2016

0 Commentaires

Laisser une réponse

©2019 tous droits réservés. Made with ♥ by itk | Mentions Légales | Politique de Cookies

Avec le soutien de la Région Occitanie  La Région

Contactez nous

L'équipe Vinseo se fera un plaisir de vous répondre !

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?