Nouveau membre chez Vinseo, Lowatt est une entreprise de conseil en gestion de l’énergie. Présentation avec Didier Desvard, énergéticien et consultant, d’une jeune entreprise qui a su gérer la crise sanitaire.

Avant toute chose, bienvenue chez Vinseo ! Vous êtes nouveau membre. Pouvez-vous nous présenter votre entreprise Lowatt ?

Lowatt est une jeune entreprise (décembre 2018, NDLR) – portée au départ par Sylvain Thénault, informaticien ainsi que Laure et moi-même, énergéticiens – qui s’est donnée pour objectif d’accompagner les industriels du secteur vinicole dans la mise en place une stratégie et de solutions d’optimisation énergétique. Notre équipe est constituée aujourd’hui de trois associés et d’un salarié, soit deux énergéticiens et deux développeurs. Nous devrions embaucher un commercial bientôt. De mon côté, j’ai également un bureau d’étude spécialisé en efficacité énergétique.

L’idée de Lowatt est d’avoir un autre positionnement, plus humain, dans cette approche énergétique du suivi d’exploitation, de l’exécution budgétaire. Nous voulons mettre l’énergie au cœur de la stratégie des industriels car nous sommes conscients de l’enjeu environnemental actuel et tout particulièrement de l’importance de la maîtrise énergétique. Nous avons décidé de mettre en commun nos 15 ans d’expériences respectives pour développer un projet associant l’humain et l’outil informatique.

Lowatt s’appuie sur la complémentarité de nos compétences respectives : le développement et déploiement de solutions informatiques, à la fois fiables et innovantes, adaptées au suivi, à l’analyse et à la gestion énergétique de patrimoines auprès des industriels, des collectivités et du grand tertiaire. Forts de nos expériences dans le management, la formation ou l’accompagnement, nous mettons nos compétences au service de nos clients pour apporter une réponse adaptée aux enjeux énergétiques propres à leur activité.

Vous développez principalement un outil pour apporter ces réponses. Quel est-il ?

Aujourd’hui, même si les vignerons ont fait évoluer leurs pratiques pour limiter leurs impacts environnementaux, il y a encore beaucoup de travail à faire dans les chais pour réduire les consommations d’énergie, principalement au cours de la vinification. Lowatt propose un outil informatique d’aide au suivi et à la décision développé pour permettre à nos clients de cartographier les consommations d’énergie au sein du chai et de connaître les principaux postes de consommation (électricité, eau, gaz, carburant…).

Une fois ces postes identifiés, cartographiés, nous recherchons des solutions adaptées aux activités et fonctionnement de nos clients afin qu’ils puissent réduire fortement ces consommations. Un tel outil nous permet de suivre au plus près ces consommations ; il est ainsi plus aisé de détecter les dérives et cela permet de gagner du temps dans la gestion de nos actions pour la maîtrise des consommations et factures énergétiques.

Comment traversez-vous en ce moment la crise sanitaire ? Qu’avez-vous mis en place au sein de l’entreprise ?

Nous n’avons pas mis grand-chose en place car, comme je l’expliquais, nous sommes une jeune entreprise. L’ensemble des aides étant basées principalement sur les chiffres d’affaire de l’année précédente, nous ne pouvons pas en présenter puisque nous n’en avions pas encore : nous ne sommes tout simplement pas éligibles !

Didier Desvard, énergéticien chez Lowatt.

En contexte de crise, vous avez des bonnes nouvelles à partager.

Oui ! Car malgré le coup d’arrêt lié au covid-19 en plein démarrage de notre activité et phase de prospection, dans notre malheur, nous avons gagné du temps dans notre phase de lancement. Nos développeurs ont pu se pencher plus longuement sur les fonctionnalités de notre outil de suivi énergétique – qui accompagne les industriels du secteur viticole pour la mise en place de leur politique énergétique justement – pour en développer davantage que prévu au départ.

D’ailleurs, nous avions prévu il y a déjà six mois d’embaucher un nouvel informaticien en avril : nous n’avons pas repoussé son embauche pour qu’il puisse rejoindre l’équipe de développeurs. Il est arrivé au 1er avril et a renforcé notre capacité de développement du produit.

La chance que l’on a eu aussi quelque part, c’est qu’il y a moins d’un an, nous étions en négociation avec un bureau d’études, qui rayonne sur tout le pays, qui souhaitait entrer dans notre capital. Cette période nous a permis de réaliser cette procédure qui nous a apporté assez de trésorerie pour anticiper la fin de l’année.

Aujourd’hui, également, un stagiaire s’occupait du développement commercial de notre outil énergétique dans le cadre de ce partenariat. Son stage s’est terminé début mai mais nous sommes en train de voir pour l’embaucher à mi-temps à partir du mois de juillet.

Vous êtes donc équipés pour reprendre de plus belle !

Oui, nous avons profité de ce temps pour mettre en place des outils et des hommes afin de surmonter cette crise sanitaire, ne pas la subir. Maintenant, attendons de voir comment va se comporter le marché en sortie de crise. Les gestionnaires seront-ils prêts à consacrer une partie de leur budget au sujet de la maîtrise de l’énergie ? Les décideurs vont-ils plutôt conserver leur capital, ou bien investir dans les économies d’énergie ?

Autant de questions qui se posent, sans réponse encore mais d’ici juin, nous en saurons plus. A noter que les gens ont envie d’aller vers un monde plus vert : iront-ils jusqu’à investir ? Aller vers une économie plus vertueuse ? Nous l’espérons !

 

CONTACT

LOWATT

Agence de Montpellier : 8, avenue du Rosaire, 34 150 Montpeyroux.

Agence de Toulouse : 8 bis, place de l’Eglise, 31 560 Nailloux.

Téléphone : 06 66 82 99 76.

Site web : www.lowatt.fr

Contactez nous

L'équipe Vinseo se fera un plaisir de vous répondre !

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?