©Vitisphere v1 Le site de référence de la filière, membre de Vinseo, vient de passer le million d’euros de chiffre d’affaires.
Au sein de Montpellier Méditerranée Métropole, l’élan French Tech a offert au site Vitisphere de marquer son passage symbolique au million d’euros de chiffre d’affaires, fin juin 2015.
A l’origine de cette succes-story sans précédent dans les galaxies digitales de la filière, un Montpelliérain :  Michel Remondat.
Cadre du Crédit Agricole du Languedoc, donc directement au contact des vignerons de la région, puis directeur du CIVL, élargissant ainsi sa palette de compétences côté communication, Michel Remondat crée Vitisphere avec Nicolas Motelay en juin 2000.
La plateforme fait vite des petits : Vitijob.com, devenu le premier site de recrutement pour les métiers du vin ; Vindexer.com, annuaire international de la vigne et du vin aux 285 000 contacts ; Viavitis.fr, sur l’actualité de l’oenotourisme en France ; Vinokaz.com, le site du matériel d’occasion de la filière. Ou encore les deux petits derniers en date : Vinsenvrac.com en 2013, salle de marché pour les vins français vendus en vrac, et Jobalim.com cette année, site d’offres d’emploi dans l’agroalimentaire.
Aujourd’hui, Vitisphere.com se positionne comme le premier portail d’information, de mise en relation et de e-services de la filière, avec une audience de 250 000 visiteurs / mois et 75 000 abonnés à sa newsletter hebdomadaire.
Le projet un peu fou de Michel Remondat est devenu une entreprise rentable, rachetée à 100% en juillet 2014 par le Groupe France Agricole, éditeur notamment de l’hebdomadaire professionnel payant le plus diffusé en Europe.
Derrière les écrans, une équipe de 12 personnes
« Depuis le départ, notre projet est de conjuguer l’esprit d’entreprise et l’intérêt général, témoigne Michel Remondat, en créant de la valeur et en participant à la promotion de la vitiviniculture française et européenne. » En termes de création de valeur, Vitisphere emploie aujourd’hui 11 personnes. « Cet effectif est tout frais puisque nous avons accueilli une nouvelle collaboratrice fin août », souligne dans un sourire Michel Remondat.
Sur la topographie des équipes, « elle se répartit en trois groupes, détaille le directeur : les journalistes, soit deux rédacteurs permanents et trois pigistes, l’atelier web qui réunit deux développeurs et un web designer, ainsi que le développement commercial qui compte 5 personnes. »
Dans la jungle de l’information numérique, là où peinent la majorité des groupes de presse français, quelle recette miracle, quel modèle économique constitue le cœur du réacteur Vitisphère ? « Nous avons fait le choix du freemium, explique Michel Remondat : 60% d’information gratuite, puis un seuil payant pour accéder aux 40% restants. »
Les abonnements constituent ainsi 7% du CA, la publicité 18% et les PA, les « petites annonces », 43%. Mais le génie Vitisphere réside aussi dans la pleïade de services proposés aux professionnels de la filière qui représente désormais 32% de l’activité.
Autant de réussite permet de regarder l’avenir avec une certaine sérénité et des ambitions : « Pour l’exercice 2015-2016, annonce Michel Remondat, nous visons une augmentation de 20% de notre chiffre d’affaires et probablement deux nouveaux recrutements ! »

  • Vitisphere, Immeuble “Le Régional”, 1500, avenue de la Pompignane,  34000 Montpellier Tél. 04 67 02 48 20. www.vitisphere.com

Publié le 7 septembre 2015

0 Commentaires

Laisser une réponse

©2019 tous droits réservés. Made with ♥ by itk | Mentions Légales | Politique de Cookies

Avec le soutien de la Région Occitanie  La Région

Contactez nous

L'équipe Vinseo se fera un plaisir de vous répondre !

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?