La Socma fait de l’innovation son cheval de bataille. Située à Narbonne, la Société occitane de maintenance n’a eu de cesse de développer de nouveaux produits afin de faciliter le travail du caviste et optimiser son efficacité.

Implantée dans la zone de la Coupe, à Narbonne, la Socma (Société occitane de maintenance) est spécialisée dans la fabrication de matériel vinicole et industriel. Depuis sa création en 1987 par Jo Ferrandez, l’entreprise n’a eu de cesse de développer de nouveaux produits afin de faciliter le travail du caviste et optimiser son efficacité. Les différentes tâches lors de la récolte, le tri, les travaux de caves sont facilités, les phases de nettoyage sont simplifiées, le coût des différents travaux est limité. C’est ainsi quelle a été précurseuse dans de nombreux domaines avec des machines innovantes comme le Turbopigeur® optimisant les extractions, simplissime en matière de nettoyage, le tapis transporteur, la table de tri à bande, démontables sans outils en quelques secondes, le fouloir spécialement motorisé utilisable en nombre de configurations, l’égreneur plan qui a révolutionné la machine à vendanger, la laveuse de cagettes à usages multiples, le Viniclean qui excelle en matière de tri de vendange, la table de tri vibrante à grilles interchangeables instantanément ou encore le Cube (lire aussi ci-dessous) qui fait une révolution dans l’activité d’égrappage, en permettant de ne vinifier que les grains sains !

 

L’innovation en action

Cette année, les fils de Jo, Sylvain et Rémi, assurent la continuité de l’entreprise en s’appuyant sur une équipe de 13 collaborateurs expérimentés, avec une philosophie qui a fait ses preuves et un savoir faire de 30 ans dans le matériel de chai. Pour meilleure preuve justement, les nombreuses distinctions qu’a récoltées la Socma. Jo Ferrandez, fondateur de la Socma, a été notamment lauréat en 2007 dans la catégorie « Innovation technologique ». La société a été ainsi récompensée plusieurs fois par de nombreux prix prestigieux grâce à ses efforts et son savoir-faire. Les prix et les brevets, Jo Ferrandez les collectionne depuis 1997, date de son premier succès : le Turbopigeur® ; plus de 2 000 exemplaires vendus dans le monde. Une petite revanche pour lui, qui s’est vu retirer sa carte de distributeur de matériel vinicole un soir de 1996, comme l’ensemble des revendeurs du réseau. La Socma allait fêter ses dix ans. L’histoire lui donne raison. Dès son lancement, le Turbopigeur®, plébiscité pour ses capacités de pigeage (humidification du chapeau de marc pour en extraire le tanin), obtient un prix et l’oblige rapidement à quitter les 400 m2 loués à Croix Sud. Direction la zone de la Coupe, où 940 m2 l’attendent. Vite complétés par 450 m2 de plus.  Dix récompenses plus loin, la Socma affiche un chiffre d’affaires de 2,7 m€, emploie 15 salariés à temps plein et « jusqu’à cinq personnes en intérim en fonction des commandes », indique Rémi Ferrandez.

Les trois domaines d’activité

  • Matériels vinicoles : le vigneron souhaitant élaborer des vins de qualité à son image trouvera chez Socma les matériels respectueux, efficaces, fiables et économiques qui sauront le satisfaire et lui amener la valeur ajoutée souhaitée.
  • Matériels agroalimentaires : la Socma innove dans le secteur des matériels agroalimentaires en modernisant et améliorant des systèmes existants. Elle fournit aujourd’hui principalement des professionnels dans le secteur vinicole en leur proposant des systèmes pour l’acheminement des aliments et la sélection avec leur table de tri, le tapis transporteur ou encore la trémie vibrante. Elle dispose de matériel comme la laveuse de cagettes permettant un nettoyage approfondi des éléments de conditionnement.
  • Matériels design et déco : la Socma réalise, étudie et conçoit des éléments de mobilier pour les commerces et la restauration. Toutes les réalisations sont sur mesures et adaptées à toutes les contraintes.

 

Le produit phare : le Cube, l’égréneur vibrant

Le Cube, c’est un outil complet permettant un travail tout en douceur, associant un respect inégalé des baies, simplicité d’utilisation, efficacité et facilité de nettoyage. C’est un tout nouveau dispositif, unique sur le marché, qui permet de réaliser un égrenage en douceur de la vendange en décrochant les baies des rafles sans le moindre traumatisme pour les deux composantes de la grappe. Il est constitué de doigts d’égrenage qui forment un couloir vertical dans lequel passent les grappes, entraînées par des disques munis de doigts souples; par vibrations efficaces, les grains sont détachés et tombent en compagnie des rafles sur la Trémie vibrante à grilles interchangeables. La délicatesse du dispositif permet de laisser le passerillé et le millerandé accroché à la rafle qui est ensuite éliminée. Les débris végétaux sont éliminés par la bande transporteuse du Viniclean. Les baies sont récupérés exemptes de tout défaut.

Le dernier né : le Densibaie

Le Densibaie a pour fonction de séparer la vendange en 2 lots distincts en fonction de la densité et donc du niveau de maturité de chaque baie. Il peut être utilisé comme outil de segmentation ou de tri selon le souhait de l’utilisateur. De par sa polyvalence, son efficacité, sa simplicité de fonctionnement et de nettoyage, et son prix abordable, le Densibaie se distingue de tous les dispositifs de tri densimétrique du marché.

CONTACT

Socma Narbonne

  • Zone industrielle de la Coupe, rue Antoine-Becquerel, 11 100 Narbonne. Téléphone : 04 68 41 50 30. Courriel : socma@socma.info
  • Web : http://www.socma.info

SOCMA est un nouvel adhérent de VINSEO

Publié le 4 mai 2018

© 2015 Vinseo - Made with ♥ by iTK