Geovina propose une application mobile pour smartphones et tablettes qui permet aux touristes oenophiles d’identifier facilement et rapidement l’offre œnotouristique en région. Rencontre avec sa PDG, Marie Daigneaux.

En 2017, vous déclariez à Midi Libre : “Notre objectif, c’est de faire de Geovina l’application française incontournable pour l’œnotourisme”. Est-ce le cas aujourd’hui ?

Non, pas tout à fait, mais notre objectif n’a pas changé et s’est même renforcé ! L’intérêt pour l’œnotourisme ne fait que croître, aussi bien de la part du grand public que de la part de la filière viticole. Lorsque nous avons lancé Geovina, nous étions précurseurs et pour être honnête, bien trop en avance sur notre marché. Nous avons eu des difficultés à rencontrer nos clients qui, bien que convaincus, n’arrivaient à franchir le cap et même encore maintenant. Pourtant des vignobles montrent le chemin et prouvent que c’est une véritable opportunité.

Nous concernant, c’est toujours bien plus compliqué quand on est les premiers. On essuie des déboires que d’autres ne subiront pas après votre passage. Toutefois, nous gardons l’avantage de très bien connaître le marché, son antériorité et son évolution actuelle. Nous bénéficions des belles empreintes laissées par les valeurs fortes de notre marque Geovina. Nous sommes une référence et comptons bien conserver cette image. Être le premier c’est aussi accepter que nos réussites soient copiées. Nous ne sommes pas inquiets à ce sujet, au contraire, cela nous conforte dans notre vision mais aussi dans notre stratégie de développement.

Au départ, votre application pour smartphones et tablettes recensait toute l’offre viticole du Languedoc-Roussillon. Avez-vous, depuis, dépassé les frontières de la région ?

Oui, nous avons courant 2017 déployé l’application sur tout le grand sud de la France, c’est-à-dire les vignobles bordelais, du Sud-Ouest, de la Vallée du Rhône, Provence et Corse. Depuis nous continuons de développer ces régions tout en chouchoutant notre berceau régional du Languedoc-Roussillon. Nous prenons le temps nécessaire à bien faire les choses. En 2017, nous souhaitions accélérer notre développement et avons recherché des investisseurs.

Nous avons, par deux fois, été au bord de conclure. Une fois, avec un réseau de Business Angels, et l’autre fois, avec un grand groupe. Mais cela n’a pas fonctionné. Résultat, dans cette course aux investisseurs, nous avons pris du retard sur notre développement commercial et cela a presque mis en péril notre société. Un cercle vicieux duquel il fallait absolument sortir rapidement car seul, on ne peut pas tout faire et le faire rapidement mais, à chercher des ressources, on ne fait plus quasiment plus rien d’autres et c’est pire ! Là aussi c’était une nouveauté pour nous. Aujourd’hui, nous faisons les choses autrement et c’est ce qui nous permet de maintenir le cap. Nous engageons le temps nécessaire à un développement certes plus lent mais pour autant plus solide !

Comment Geovina a vu le jour ?

Passionnée de vin et amoureuse de ma région, j’ai débuté l’aventure Geovina en février 2013. Ma vision : permettre au grand public, français et étranger, de plonger au cœur des magnifiques terroirs de notre territoire et de vivre des expériences gustatives et sensorielles inoubliables ! J’ai donc imaginé une application qui permettrait de géolocaliser les domaines, caves, cavistes, restos & Bars à vins mais également les hébergements, les visites, les balades, les dégustations ainsi qu’un agenda des événements ayant lieu autour du vin. En septembre de la même année, le projet me permet d’être Lauréate nationale du Concours BGE Talents Création d’Entreprise (prix du financement participatif).

Début 2014, c’est sur le salon Vinisud à Montpellier que je lance la première version de l’application Geovina. Elle bénéficie alors du soutien du CIVL. Durant les mois suivants, je me concentre sur les développements techniques et c’est à cette occasion que Jérôme Colas, développeur informatique, me rejoint et travaille avec moi sur une version plus aboutie et anglophone qui voit le jour en décembre de la même année. En janvier 2015, le projet devient la SAS Geovina, start-up accompagnée par la pépinière Via Innova (Lunel) et soutenue par Crealia et BPI France dans le cadre de la French Tech.

En 2016 et 2017, Geovina entame sa croissance et reçoit de nombreux soutiens et récompenses (*) pour ses valeurs et la pertinence de sa solution innovante. En 2018 Geovina intègre l’accélérateur Open Tourisme Lab à Nîmes pour continuer ses développements et poursuivre ses ambitions. Notre startup s’implique dans un projet pour faire émerger un vrai modèle de tourisme du futur, écoresponsable et engagé dans le développement durable.

(*) : Trophée 2017 de l’innovation, Crédit Agricole Caisse locale Trophée 2016 du Prix de la TPE, Prix Coup de Cœur du jury et Prix TPE “Être”,  Est Hérault Lauréat 2015, Tourisme Innov’, Prix Coup de Cœur du jury Finaliste Vincoeurs en Hérault 2014 & 2015, Finaliste La Tribune Women’s Awards 2014, Lauréat national 2013 Talents Création d’Entreprise Prix du financement participatif.

Quelle est la composition de votre équipe ?

Nous sommes deux associés, Jérôme Colas, le CTO, c’est-à-dire Directeur Général et Technique, et moi-même, CEO, Présidente Directrice Générale. Comme nos titres le présument, Jérôme s’occupe de toute la partie technique et R&D, et moi de toute le reste, gestion/finance, marketing, commercial, communication. Concernant la stratégie, nous sommes en totale co-création et collaboration. Nous nous dotons de stagiaires, de contrats pro et ressources freelance pour renforcer l’équipe et les compétences.

Aujourd’hui, nous ne sommes pas encore assez solides pour embaucher des salariés. Nous travaillons beaucoup en partenariat. Nous ne souhaitons pas faire ce que les autres savent mieux réaliser que nous. Autant travailler ensemble. Tout le monde est gagnant. On s’apporte beaucoup mutuellement, surtout sur un marché où tout est faire ! Seul on est rapide mais ensemble on va plus loin…

Marie Daigneaux (photo Steven Morlier).

Quel bilan dressez-vous de l’année 2019 ?

Un tournant pour Geovina ! Je m’explique. Bien que plusieurs startups travaillant sur le même secteur que nous aient jeté l’éponge, nous résistons et continuons à aller de l’avant malgré les difficultés. Oui, c’est un marché très difficile. Les solutions de communication qui sont proposées se heurtent, malgré leur grande pertinence, à la frilosité des vignerons qui attendent un retour sur investissement très concret et quasi-immédiat. Pour autant on sait que les bénéfices des actions de communication ne peuvent se mesurer sur un simple achat de bouteilles. Nous valorisons de façon plus générale la notoriété et renforçons la visibilité de nos clients. Un traçage direct entre une visibilité et acte d’achat est quasi impossible sauf en proposer des solutions où nous prendrions une commission.

Mais ce n’est pas notre vocation. Nous ne sommes pas des vendeurs de vin, mais un vrai relai de mise en avant des produits et services. Ces embûches nous ont forcés à repenser notre stratégie, sans pour autant perdre nos valeurs et notre engagement : aider les vignerons à mieux faire connaître leur savoir-faire. Nous avons décidé de développer une expérience oenotouristique innovante, Geovina Connect : des balades connectées dans les vignes qui peuvent être réalisées sous forme de chasse au trésor ou Escape Game. Elle permettent de proposer une expérience totalement immersive et authentique au cœur des vignobles tout en conservant le contact indispensable avec le vigneron.

Nous avons présenté ce concept successivement sur Wine Paris et Vinexpo et nous avons eu énormément de contacts positifs de la parts des vignerons de toute la France et même étrangers ! Nous l’avons testé sur le Vinocamp Avignon en juin dernier sous forme de dégustation à l’aveugle et de déambulation-quizz. Les utilisateurs ont apprécié cette expérience ludique et pédagogique à la fois. Concernant l’application Geovina, nous avons retravaillé notre business model et sommes en train de le mettre en place. Un tournant aussi s’annonce pour cette nouvelle année…

Quels sont vos projets pour cette nouvelle année ?

Si 2020 est l’année du vin, comme l’annonce tous les réseaux sociaux qui se sont emparés de ce jeu de mots, pour nous, il s’agit de transformer notre concept Geovina Connect en véritable succès ! L’œnotourisme ne demande qu’à se développer avec des solutions adaptées à chaque besoin exprimé par les vignerons mais aussi par les visiteurs. Nous ne perdons pas de vue que nos solutions sont là pour faciliter et embellir leur rencontre et en faire une expérience positive pour chacun d’eux. Pour l’appli Geovina, et vous êtes le premier à le savoir, nous allons l’ouvrir à la totalité des vignobles français !

Nous allons intégrer, le Val de Loire, la Bourgogne, le Beaujolais, la Champagne mais aussi l’Alsace, le Jura et la Savoie. Nous accueillerons sans doute également les vignobles de Cognac en réponse à la demande de nos amis amateurs de vin mais aussi de spiritueux de cette jolie région. Pour appuyer ce développement, nous mettons en place une nouvelle solution en ligne avec une nouvelle appli. Même si nous avons de bons retours sur l’existante, nous sommes conscient des évolutions rapides du numérique et les anticipons pour en faciliter l’accès à nos clients mais aussi à nos utilisateurs. Comme vous l’avez compris, nous ne sommes pas dans une démarche de recherche d’investisseurs. Toutefois nous restons ouverts à ceux qui se présenteraient et qui pourraient nous permettre d’aller plus vite et de conserver notre position de leader…

CONTACT

GEOVINA

Téléphone : 06 10 61 65 85.

Site web : www.geovina.com

Contactez nous

L'équipe Vinseo se fera un plaisir de vous répondre !

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?