Le directeur développement du Groupe ICV, Eric Bontemps, dévoile les dernières nouveautés de la structure et offre son coup d’oeil d’expert sur le millésime 2016. Rencontre…

Quels types de services le Groupe ICV propose t-il aux entreprises de la filière vitivinicole ?

Le Groupe ICV est une entreprise prestataire qui propose ses services à tous les acteurs de la vigne et du vin, en France comme à l’étranger. Nous proposons aux professionnels des solutions pour chaque étape de l’élaboration du vin : analyses (chimiques, physiques, microbiologiques, sensorielles), conseil, formation, produits oenologiques, R&D.
Si les services œnologiques (analyses et conseil) constituent notre coeur de métier, les évolutions du marché du vin et les besoins des vignerons nous ont amené à développer de nouveaux services, par exemple :

  • Des prestations viticoles : imagerie satellitaire (Oenoview), conseil en irrigation (Ipilote), etc.
  • Des expertises de pointe sur le conditionnement, avec cette année l’équipement de notre laboratoire pour l’expertise du capsulage à vis.
  • L’accompagnement des caves dans des démarches de qualité et de développement durable.
  • Des stages de formation, de la vigne à la mise en marché, et dans notre prochain catalogue de nouvelles formations sur la stratégie d’entreprise.

eric-bontemps-2016

Quelles sont vos interactions avec le monde de la vigne et du vin ?

Nous sommes au coeur de la filière, au coeur de la production du bassin méditerranéen et de la vallée du Rhône. Nos clients, ce sont les caves coopératives (300 au total), qui sont nos sociétaires, mais aussi les caves particulières (2 000), des négociants, des conditionneurs, et autres entreprises de la filière vitivinicole, en France et à l’étranger. Nous participons aussi à des programmes de recherche régionaux et nationaux en partenariat avec tous les acteurs de la recherche vitivinicole. Nous travaillons également avec les fournisseurs de la filière, en partenariat ou en prestation, sur des programmes de validation oenologique de nouveaux matériaux ou matériels.

Quelle est votre actualité, vos dernières nouveautés en matière d’innovation notamment ?

Nous innovons constamment. On peut citer par exemple le développement d’une solution analytique pour le suivi de la maturité phénolique. Après trois ans de R&D, nos laboratoires proposent cette année aux vignerons une nouvelle méthode rapide d’évaluation du potentiel phénolique des parcelles : les 5 indices de Glories disponibles en quelques heures. Ces indices, utilisés depuis plus de 20 ans dans le cadre des programmes de R&D de l’ICV et par quelques clients, sont désormais accessibles à tous, avec un délai d’analyse identique à celui des autres paramètres réalisés sur raisin, et à un tarif attractif.
Nous avons également développé de nouvelles fonctionnalités pour Oenoview, un service de télédétection satellitaire. Sept ans après son lancement, Oenoview séduit de plus en plus de producteurs vitivinicoles, et en particulier des structures coopératives. Ce service permet d’obtenir une cartographie précise, fiable et opérationnelle des parcelles afin d’optimiser ses contrôles de maturité, de réaliser ses sélections parcelles, mais c’est également en appui précieux à la connaissance agronomique de son vignoble. Oenoview est désormais disponible sur smartphones et tablettes. Cette année, des acteurs coopératifs de premier plan (Lédignan, Ouveillan, Tuchan, Rabastens-Técou…) préparent leurs vendanges avec l’aide des images satellitaires et des consultants ICV.
ICV

Quels sont justement les premiers échos que vous avez des vendanges et du millésime 2016 ?

Le millésime est marqué par la sécheresse, la chaleur. Les baies de raisin sont donc petites et le rendement est faible. Nous avons des degrés qui montent vite. L’irrigation aura été un atout important cette année. Heureusement, grâce au travail des oenologues, qui est déterminant dans le choix des itinéraires techniques adaptés à ces types de raisins, nous avons déjà des vins de grande qualité.
CHIFFRES CLES

  • 15 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel.
  • 10 centre oenologiques, avec 9 laboratoires d’analyses des raisins et des vins et 1 laboratoire d’analyses des matières sèches.
  • 1 centre de recherche et développement, équipé d’une cave expérimentale.
  • 150 collaborateurs permanents dont 70 ingénieurs et oenologues.
  • 12 000 000 d’hectolitres, c’est la production annuelle concernée par les services du groupe ICV.

CONTACT

  • Groupe ICV : La Jasse de Maurin, 34 970 Lattes ; téléphone : 04 67 07 04 90.

Publié le 11 septembre 2016

©2019 tous droits réservés. Made with ♥ by itk | Mentions Légales | Politique de Cookies

Avec le soutien de la Région Occitanie  La Région

Contactez nous

L'équipe Vinseo se fera un plaisir de vous répondre !

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?