Aujourd’hui, les touristes souhaitent vivre des expériences uniques. Une nouvelle façon de découvrir le monde qui touche aussi le secteur de l’œnotourisme. Explications avec France Gerbal-Médalle fondatrice d’AOC Tourisme.  

Depuis quelques années, certains types de voyages offrent des possibilités bien plus larges aux touristes en quête d’expériences immersives. Une nouvelle approche expérientielle « qui se répercute aujourd’hui sur l’offre oenotouristique» explique France Gerbal-Médalle.

Vers un œnotourisme expérientiel

Passant du simple accueil au domaine à la proposition touristique complexe, l’œnotourisme répond désormais à une demande de plus en plus impérieuse de la part du touriste, en quête d’authenticité, et d’échanges. « Aujourd’hui, l’œnotourisme ne consiste plus en un simple détour par le caveau, pour une dégustation vente. L’œnophile, expert ou néophyte, veut qu’on l’accueille et pas seulement qu’on lui laisse la possibilité d’entrer. Il veut qu’on le séduise. Plus encore, il veut vivre une expérience forte, avec à la clé la rencontre du vigneron et la découverte de son savoir-faire. C’est d’ailleurs là, la plus grande difficulté des vignerons, qui doivent nécessairement se rendre disponibles pour les visiteurs et organiser leur discours » souligne la consultante en tourisme.

Des vignerons acteurs de l’œnotourisme

Ce nouvel œnotourisme se situe « à la croisée d’un tourisme culturel et patrimonial mais aussi d’un tourisme rural, ancré dans un terroir », ajoute France Gerbal-Médalle. « Les touristes veulent en effet  être  enrichis culturellement en découvrant une exposition, un artiste, le tout dans un paysage dans lequel ils veulent être immergés ».

Pour l’experte, il est dorénavant fondamental que le vigneron accompagne cette reconnexion avec le terroir, désirée par le touriste. « Plusieurs domaines ont ainsi repensé leur accueil en aménageant des sentiers de randonnées dans les vignes, afin de permettre aux visiteurs de circuler à travers les parcelles du domaine » remarque France Gerbal-Médalle, pour qui, « il s’agit d’une mise en désir de son terroir et de son domaine qui s’apparente à une véritable mise en scène, avec les vignes pour décor et le vigneron comme acteur principal ».

Faire émerger une nouvelle offre oenotouristique

France Gerbal-Medalle, fondatrice d’AOC Tourisme

Cette nouvelle expérience œnotouristique doit toutefois selon la consultante, « être intégré dans une réflexion stratégique afin de faire émerger une offre différente et adaptée aux nouveaux besoins des touristes ».
Un savoir-faire que le cabinet AOC Tourisme met à dispositions des vignerons et des collectivités de la région. Depuis 2009, le cabinet propose en effet des conseils en stratégie touristique « atypique, originale et créative, afin de  développer une offre pertinente et cohérente avec les valeurs de l’entreprise et les nouvelles attentes du public ».
Des compétences qui concernent une majorité d’entreprises adhérentes à Vinseo, rappelle la consultante. « Aujourd’hui tout le monde cherche à attirer de nouveaux prescripteurs afin de gagner en notoriété. Or la démarche expérientielle peut être transposée à de nombreuses entreprises viti-vinicoles et n’est pas réservée  qu’aux domaines ou au secteur touristique ! ».

AOC Tourisme
103, rue des Brus
81 000 Albi
06 15 08 75 00
aoc.tourisme@gmail.com

 

Contactez nous

L'équipe Vinseo se fera un plaisir de vous répondre !

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?