La société implantée à Castres conçoit, développe et commercialise des objets connectés pour tous les secteurs d’activité. Explications…

Au départ de l’aventure de Sinafis, on retrouve une histoire de copains et un constat : les instruments de mesure, quel que soit son domaine d’activité, à commencer par celui du monde de l’agriculture et donc de la vitiviniculture, restent trop chers. D’où l’idée pour deux amis, Christophe Beaulieu et Ari Kambouris, de créer une société spécialisée dans la démocratisation des hautes technologies, “le cœur de notre modèle économique” pour Sinafis. Entendez par là de proposer une technologie de haute qualité, innovante, performante et surtout abordable, vous l’aurez compris, pour répondre à des besoins spécifiques. Sinafis est ainsi née en 2016 avec à sa tête Christophe Beaulieu, président, et Ari Kambouris, directeur général. Le premier est en charge de l’ensemble des études techniques de la gestion des fournisseurs et des sous-traitants ; le second s’occupe de la gestion administrative, financière ainsi que de la prospection et de la relation clients.

Sinasens Smartagri

“Nous concevons, développons et commercialisons des objets connectés pour tous les secteurs d’activité depuis Castres”, explique avec un vrai enthousiasme Ari Kambouris. Il faut dire que Sinafis surfe sur le succès depuis trois ans maintenant. Et ce succès a un nom : Sinasens Smartagri, un produit “technologiquement avancé”, et abordable, pour les petites et les grandes exploitations agricoles. “Aujourd’hui, ces produits de haute technologie destinés au secteur agricole sont très coûteux, c’est pour cette raison que peu d’agriculteurs franchissent le cap de l’investissement, déclare le directeur général de la société castraise. Nous avons alors eu l’ambition d’améliorer le rendement d’une exploitation et faire réaliser à l’agriculteur des économies dans le cadre d’une démarche purement écologique.”
Sinasens Smartagri est une solution entièrement personnalisable qui offre une parfaite gestion de l’arrosage, l’optimisation de la maintenance agricole ainsi que la prévention des problèmes d’origine hydrique. “Elle permet aux agriculteurs de faire des économies d’eau considérables, tout en leur faisant gagner du temps et de l’énergie”, poursuit Ari Kambouris. Cette solution personnalisable, ce service “tout en un” de faible coût il faut bien l’avouer, a déjà convaincu 230 clients sur toute la région de l’Occitanie. Son prix : 100 euros par mois (pour un lot de 10 capteurs, matériel, accès aux données et SAV compris sur des contrats de 3 ans) “et vous n’achetez rien”, insiste le directeur de Sinafis.
Ainsi, pour bien répondre aux besoins exprimés par l’agriculture en général, et la viticulture en particulier, la société a créé une sonde répondant aux critères suivants :

 

  • Mesurer le taux d’humidité relative de l’air et du sol.
  • Mesurer la température de l’air et du sol.
  • Mesurer l’humectation des feuilles.
  • Technologie à très basse consommation (Sigfox® ou Lora®).
  • Transmission des données par radio basse fréquence.
  • Alimentation par pile (professionnelle).
  • Autonomie pouvant atteindre plusieurs années.
  • Espace client dédié et sécurisé entièrement personnalisable.

Réduire les arrosages

Suite aux relevés de la sonde, l’agriculteur peut notamment réduire donc les arrosages et, par la même occasion, les problèmes de maladies dues aux excès d’humidité. Une telle solution va certainement permettre à des exploitants divers en toute culture de résoudre des problèmes d’origine hydriques tout en gagnant du temps et de l’énergie. Sans oublier que plus la solution Sinafis sera utilisée et plus d’économies d’eau seront réalisées ; une réelle avancée écologique dans un monde qui subit déjà les premiers effets du changement climatique avec des épisodes de sécheresse beaucoup plus durs et surtout plus fréquents. “On contrôle l’érosion qui arrive avec les pluies un peu mieux, insiste Ari Kambouris. On évite que les terres partent en créant un nouvel environnement, en réduisant aussi l’utilisation des entrants (traitements, phytos…).
Avec Sinasens Smartagri, Sinafis répond aussi favorablement aux initiatives lancées par l’Irstea (Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture) qui mène depuis quelques années une étude poussée qui a pour but de réglementer l’usage de l’eau dans l’agriculture et surtout d’apporter des solutions concrètes pour préserver un maximum cette ressource. Cette étude est bâtie sur deux points essentiels, la gouvernance de l’eau et l’irrigation de précision.

Sinafis est en passe de réussir pleinement son pari y compris dans le monde de la vitiviniculture. Grâce notamment à VINSEO qui se révèle important pour la société castraise. “Avec VINSEO, nous avançons beaucoup plus vite. Le cluster nous ouvre les portes dans un milieu qui n’est pas facile de sensibiliser lorsque l’on évoque notre nouvelle technologie”, se réjouit Ari Kambouris.

CONTACT

SINAFIS

Publié le 4 mars 2019

©2019 tous droits réservés. Made with ♥ by itk | Mentions Légales | Politique de Cookies

Avec le soutien de la Région Occitanie  La Région

Contactez nous

L'équipe Vinseo se fera un plaisir de vous répondre !

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?